Des étableurs pour introduire la culture digitale en entreprise

12.06 2018
Image Des étableurs pour introduire la culture digitale en entreprise

L'ère du digital n'échappe pas à toutes les entreprises qui veulent survivre dans le monde actuel. Les étableurs sont des artisans digitaux qui s'occupent de la transformation digitale dans les entreprises. Leur rôle est d'apporter un regard nouveau sur le processus utilisé. Ils accompagnent les employés dans la transformation digitale. C'est un nouveau métier qui est apparu avec la révolution du digital.

Tout sur le métier d'étableur

L'appellation « étableur » s'est inspirée du livre de Robert Linhart « L'établi ». C'est un récit sur le travail d'ouvrier à la chaîne dans l'entreprise Citroën. L'étableur a pour mission d'observer dans un premier temps les habitudes de travail de tous les membres de l'entreprise. Il cherche ensuite l'innovation qui pourrait améliorer et simplifier le digital dans l'entreprise. Ses activités varient selon le domaine où la société évolue. Son travail peut aller de la mise en place d'un tableur Excel jusqu'à l'installation d'outils plus complexes comme les plateformes de mise en relation ou les technologies de pointe.

La mission d'un étableur est aussi d'animer des communautés virtuelles et physiques. Son travail est qualifié de collaboratif. Comme un coach digital, il accompagne chaque salarié et le forme à l'utilisation de l'outil digital correspondant à son poste. Dans une ambiance qui renforce les échanges, certains employés « digital natives » peuvent donner un coup de main à ceux qui ne le sont pas. C'est ainsi que la transformation digitale se fait petit à petit au sein des organisations.

L'entraide au cœur de la culture digitale

 « Rome ne s'est pas fait en un jour », la transformation du digital en entreprise non plus. La mission des étableurs est de consacrer un peu de leur temps pour former et accompagner les salariés. L'esprit du digital est véhiculé au sein de l'entreprise comme étant plus qu'un outil, c'est une façon d'être et de réfléchir. 

La culture digitale se focalise sur le droit à l'erreur et le partage des compétences entre collègues. Les employés peuvent demander de l'aide, se tromper et apprendre, grâce à l'étableur. C'est une culture qui fait repenser à travailler différemment, à innover et à ne pas avoir peur du changement. Le partage du digital doit se faire de manière horizontale et de façon collaborative. Le domaine du digital a encore beaucoup d'avenir devant lui et toute une variété de nouveaux métiers en découle. Les entreprises sont donc obligées de suivre le mouvement et de passer à cette nouvelle ère avec l'aide des professionnels du métier.

Une innovation grâce à des solutions digitales

La transformation des technologies numériques se font petit à petit au sein des entreprises et des start-up. Selon Emilie Urbany, étableuse ou Bridge Builder, c'est l'esprit numérique qu'il faut d'abord véhiculer. De nouveaux business model sont créés facilement lorsque les salariés et les dirigeants sont prêt à modifier l'entreprise avec la culture digitale.

Emilie Urbany, consultante en innovation et en accélération numérique, considère la culture digitale comme un partage de connaissances entre les collègues et les collaborateurs. C'est la définition même du terme étableur, une personne qui transmet la passion pour le digital au sein d'une organisation.