Fondation François Sommer : lieu d'effervescence intellectuelle

22.05 2018
Image Fondation François Sommer : lieu d'effervescence intellectuelle

La nature est importante pour l'homme. Chasseur professionnel et amoureux de la nature, François Sommer s'est engagé activement à la protéger. Avec sa femme, il a créé la Maison de la Chasse et de la Nature, qui est rebaptisée des années après en Fondation François Sommer. Il s'agit d'un lieu d'échange et d'accueil, où l'effervescence intellectuelle s'associe avec l'art traditionnel de la chasse.

A propos de la Fondation créée par le couple Sommer

Elle a été créée en 1964 par le couple Sommer, deux amoureux des grands espaces, qui partagent la même passion de la nature et la chasse. Elle a son siège au quartier du Marais à Paris.

L'association est devenue une Fondation Reconnue d'Utilité Publique (FRUP), par un décret sorti en novembre 1966, et a changé en Fondation François Sommer depuis 1993, pour rendre hommage à son fondateur. Elle vise à établir une pratique de la chasse respectant la nature, notamment la faune sauvage.

Il existe même à Belval, dans les Ardennes, un domaine de la fondation qui conserve des espèces d'animaux, telles que des grands gibiers en voie de disparition, introduites immédiatement après la seconde Guerre Mondiale.

Les buts de la fondation

L'homme et la nature sont deux éléments de l'univers qui sont indissociables. La nature assure la survie des êtres humains. Aussi elle sert de source d'instruction, de découverte et de richesse. Bien-être, plaisir et confort peuvent être issus de la nature. Ainsi, l'homme aura intérêt à la préserver et à la respecter.

La fondation a pour but de préserver ces milieux naturels, notamment les espèces sauvages. Elle joue un rôle important à l'éveil des consciences des acteurs dans ce monde pour une chasse plus raisonnée. A ce titre, elle mène différentes actions pour pousser la culture cynégétique.

Le couple Sommer s'est voué à protéger cet art dans son intégralité. Il incite à ce que cette passion ne reste pas uniquement comme une simple activité sportive, mais qu'elle soit responsable et soumise à des règles éthiques. Chaque chasseur doit être conscient de son appartenance à l'univers naturel pour le protéger.

La valeur du partage au sein de la fondation

Créé au sein de la fondation, le Club de la chasse et de la nature intègre de nombreuses personnalités qui viennent de différents horizons, qui sont emmenées à émettre des valeurs humanistes. La fondation incite ainsi les passionnés de la nature à faire des débats sur ce domaine.

Ouverte sur le monde, la fondation est devenue un champ de partage entre les générations et les cultures. L'effervescence intellectuelle s'y allie avec la pratique ancestrale de la chasse pour discerner un équilibre entre modernité et tradition. Différentes lignées se sont rapprochées et maintiennent des liens étroits pour s'apprendre mutuellement en partageant des savoirs et des bonnes pratiques.

Des recherches, expositions et débats ont été réalisés. Bon nombre de collections exceptionnelles sont présentes dans le musée vivant. Diverses idées sont confrontées afin de pouvoir filtrer les meilleures. À l'issue, les membres du Club de la chasse et de la nature tentent d'appliquer une gestion raisonnable et rationnelle de la nature sauvage et un usage respectueux de la nature. Cela permet de contrôler la biodiversité et d'agir avec tactique.