Comprendre la gestion obligataire pour créer des revenus à votre entreprise

04.02 2019
Image Comprendre la gestion obligataire pour créer des revenus à votre entreprise

La trésorerie d'une entreprise est composée d'une multitude d'actifs. Entre les titres de créance négociables, la cryptomonnaie, les créances et les valeurs mobilières, on se perd souvent.

Pourtant, ces dernières, les obligations en particulier, se révèlent beaucoup plus rentables pour l'entreprise lorsque la gestion est bien faite. Comment est-ce que la gestion obligataire peut permettre de renflouer la caisse d'une entreprise?

Qu'appelle-t-on obligations?

La notion d'obligation est souvent confondue à celle d'action, parce que de façon conceptuelle, les deux semblent rapporter à la même réalité. Or, il s'avère que les obligations sont aux antipodes des actions. Celui qui s'approprie des actions au sein d'une entreprise dispose d'un titre de propriété. Alors que celui qui s'approprie des obligations dispose d'un titre de créance.

L'obligation représente ainsi un type de placement. Le degré de risque de ce placement est très faible puisqu'il ne dépend en aucun cas de la performance de la société.

Les avantages de la gestion obligataire

Principalement, la gestion obligataire permet à l'organisation d'augmenter ses revenus. Autour de cet atout principal, se trouvent bien d'autres avantages. Ainsi, confier sa trésorerie à une société de gestion permet à l'entreprise de:

Diversifier son portefeuille.

Diminuer les risques de faillite.

Retrouver ses bases dans l'économie.

Payer ses créanciers.

Diversifier son portefeuille

C'est la mission principale de la structure de gestion à laquelle sont confiés les placements de l'entreprise. Elle va se charger de trouver des acheteurs différents pour chacune des obligations émises. Vos obligations ne sont alors plus tenues par un seul investisseur. Votre portefeuille en est d'ailleurs plus équilibré.

Diminuer les risques de faillite et retrouver ses bases

La diversification du portefeuille de l'entreprise lui permet de trouver les fonds d'investissement indispensables à sa croissance. Elle n'est donc plus en passe de mettre la clé sous le paillasson. Aussi, elle se relance dans l'économie.

De plus, le marché des obligations est si vaste et si bien fourni qu'elle n'aura aucune peine à retrouver sa pleine croissance après avoir confié sa trésorerie. Il représente un peu moins de 700 milliards de dollars.

Payer ses créanciers

C'est bien évidemment la suite normale d'une diversification de portefeuille et d'un retour dans l'économie réelle. Les créanciers de l'entreprise pourront désormais se faire rembourser leur investissement.

L'objectif de la gestion obligataire?

La gestion obligataire est encore dénommée le portage obligataire. Depuis quelques années, des sociétés de gestion s'y sont mises. Sunny AM par exemple s'attelle chaque année à rendre positif le bilan des entreprises qu'elle couvre. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.sunny-am.money

En effet, le seul risque pour l'entreprise à émettre des obligations est de ne plus pouvoir payer ses créanciers. Puisque l'obligation est un contrat, la durée et le taux de rémunération des investisseurs ne peuvent plus être respectés. Ce risque intervient uniquement en cas de faillite de l'entreprise.

Par la gestion obligataire, les structures de gestion comme Sunny AM se chargent alors de prendre en charge la trésorerie de ces entreprises. Elles sélectionnent jusqu'à 90 émetteurs différents pour chaque portefeuille client. Ce qui inclut que les entreprises prises en charge font difficilement faillite, car les risques de défaut sont diminués.