Comment réussir le montage d'une opération immobilière ?

01.01 2019
Image Comment réussir le montage d'une opération immobilière ?

Une opération immobilière nécessite beaucoup de travail. Elle est très complexe à réaliser et est composé de plusieurs étapes distinctes qui se parachèvent. Afin de maitriser un tel projet et faire en sorte qu'il soit durable, certaines conditions sont, par conséquent, indispensables à remplir.

Monter un projet avec de bonnes bases

Pour monter un projet avec de bonnes bases, il est important de faire une étude du terrain. Lorsque vous aurez déterminé le lieu où vous souhaitez construire votre bâtiment, l'étude effectuée, au préalable, consistera à valider ou non votre choix. Il sera fondé selon des critères qui démontrent la faisabilité du projet. Vous étudierez alors la situation géographique du lieu et vous évaluerez s'il est possible d'y établir votre projet. Vous veillerez à choisir le meilleur emplacement, en prenant en compte les différents contextes tels que : les exigences de la commune, les conditions environnementales, les règles d'urbanisme et la situation des titres de propriété.

A part déterminer si le terrain est constructible, vous devez également faire une étude de marché. Il vous faudra identifier les besoins de la population en vous demandant : quel type de bien les gens souhaitent acquérir dans la zone choisie ? Comment est le mode de vie de la majorité des locaux ? Ce sont des critères fondamentaux pour vous assurer que vous aurez des clients et que votre dessein aboutira, sans risque de perte. Toutes les réponses obtenues contribueront à débuter vos croquis type, avec l'architecte qui sera chargé de dresser le plan final de votre futur projet.

Trouver le financement

Réussir le montage de votre opération immobilière, c'est réunir les ressources financières nécessaires au lancement de votre projet. Cette étape nécessite un bon sens relationnel et une grande faculté de persuasion. En effet, vous allez devoir négocier auprès d'investisseurs publics et privés pour obtenir des fonds. Comme possibilité de financement, vous pouvez opter pour le capital proposé par Foncière Cardinal, du Groupe Cardinal, créé par Jean-Christophe Larose. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le groupe, rendez-vous sur www.cardinal-promotion.com/jeanchristophe-larose/. Afin de les convaincre du bien-fondé de votre travail, vous devez leur exposer le plan et l'estimation du coût de la construction. Une valeur pas simple à fixer, vu que c'est un domaine d'activité où les imprévus sont fréquents, et qu'il faut savoir s'y préparer.

Sinon, il est également possible de faire une opération immobilière en vendant votre projet via un plan. Vous pourrez ainsi alléger votre apport personnel et recevoir un apport des futurs acheteurs. Ce système est couvert par la GFA, rendu obligatoire par la loi, car c'est une garantie financière d'achèvement. Ainsi, vous pourrez toujours terminer votre projet même si vous rencontrez un empêchement. Toutefois son application est conditionnée et peut prendre du temps.

Livrer et commercialiser des constructions impeccables

Le montage d'une opération immobilière est défini comme réussi lorsque vous livrez votre œuvre. C'est sa finalité principale. C'est pour cette raison que vous devez suivre, dans les détails, la construction du bâtiment afin que les délais fixés soient respectés. Vous devez être le superviseur qui a l'œil sur tout. Quelques notions en bâtiment vous seront très utiles pour identifier à l'avance les complications qui peuvent retarder la livraison ou porter atteinte à la solidité du bien.

Un client satisfait à la livraison est, pour vous, une preuve de votre savoir-faire, auprès de potentiels investisseurs. Si vous répondez correctement à tous ses besoins, vous ne risquez pas de les décevoir. Soyez donc vigilant car la commercialisation du bien en dépend. Si vous avez décidé de construire une résidence étudiante, le Groupe Cardinal dispose d'un site qui peut les afficher et faciliter leur mise en location.